Skip to main content

The new real estate season

Published on:

La rentrée s’est-elle déroulée sans encombre ? La douce nostalgie de l’été s’estompe lentement, tandis que les festivités de fin d’année se profilent à l’horizon. Souvenez-vous de ces moments où vous prépariez vos cartables avec excitation, impatients de retrouver vos amis !

Dans cet article nous ferons un bon dans le passé pour vous faire réviser sur l’immobilier et ses termes compliqués. Testez vos connaissances, apprenez de nouveaux mots et amusez-vous !

Au sommaire de cette édition :


1. Le Dico Immo’

Il est compliqué de s’introduire dans un domaine tel que l’immobilier avec autant de termes spécifiques. C’est pourquoi nous avons sélectionnés quelques mots à connaître sur différents thèmes de l’immobilier.

Commençons par le vocabulaire de la fiscalité, le plus spécifique de tous les thèmes.

Pour commencer, le Pinel c’est un dispositif qui vous permet d’obtenir une réduction d’impôt lors de l’acquisition d’un logement neuf destiné à la location nue. Il est possible de déduire des charges des loyers perçus et il vous engage sur 6, 9 ou 12 ans avec un loyer plafonné pour bénéficier d’une réduction d’impôt de respectivement 10.5%, 15% ou 17.5%.

Ensuite, Le LMNP-LMP (Loueur Meublé Non-Professionnel et Loueur Meublé Professionnel), c’est une loi qui concerne les appartements ou maisons meublés. La particularité du dispositif c’est que les premières recettes couvrent les charges d’exploitation et les intérêts d’emprunt. Résultat ? Zéro imposition ! Il vous permet aussi de récupérer la TVA en une seule fois. La différence du dispositif LMNP par rapport au LMP, c’est qu’il ne doit pas rapporter plus de 23 000 € par an et être inférieure aux autres revenus du foyer fiscal.

En complément du LMP-LMNP, le Censi-Bouvard est une loi qui concerne exclusivement l’investissement locatif meublé. Elle permet d’acquérir plusieurs logements par an avec un plafond de 300 000€. Les logements meublés en loi Censi-Bouvard ne sont pas soumis à des plafonds de loyers, ni plafonds de ressources du locataire et ni de zonage particulier.

L’un des meilleurs, si ce n’est LE meilleur dispositif : La para hôtellerie ou le para hôtelier. C’est un dispositif qui consiste en la location d’un bien immobilier meublé avec la fourniture de 3 services hôteliers parmi les 4 suivants : l’accueil, le ménage, la fourniture de linge et le petit-déjeuner. Ce dispositif permet de récupérer la TVA, de déduire de nombreuses charges, d’avoir des revenus locatifs peu ou pas fiscalisés, différentes exonérations d’impôts et un déficit imputable du revenu global de l’exploitant professionnel.

Au Portugal, Le statut RNH (Résident Non Habituel), c’est un régime fiscal avantageux destiné aux étrangers qui souhaitent résider au Portugal tout en bénéficiant d’un traitement fiscal préférentiel. Il permet une exonération ou une réduction fiscale pour les personnes exerçant une activité et les retraités. Les personnes exerçant une activité bénéficient d’un taux fixe d’imposition sur les revenus de 20%. Les retraités eux, peuvent bénéficier d’une exonération totale d’impôt ou d’une imposition de 10% de leurs revenus.

À l’Île Maurice, le Label PDS (Le Property Development Scheme) est un dispositif mis en place par le gouvernement mauricien pour permettre aux investisseurs étrangers d’acheter en pleine propriété un bien immobilier. C’est un gage de sécurité qui impose des normes de standing, de respect de l’environnement (et de services) sur des biens particuliers. En achetant un bien d’une valeur minimum de 375 000 USD, le dispositif permet de bénéficier du statut de résident fiscal permanent. Il permet donc de profiter de la fiscalité mauricienne exceptionnelle (avec la condition d’y vivre 6 mois et 1 jour dans l’année).

Maintenant que nous sommes au point sur toute la fiscalité, parlons des différentes garanties dans l’immobilier.

Tout d’abord la garantie décennale, elle couvre les dommages qui apparaissent sur un logement pendant 10 ans, concerne les dommages sur le gros ouvrage et plus précisément les dommages qui menacent la solidité du bâtiment et de ses équipements indissociables ainsi que les dommages qui rendent inhabitable le bâtiment.

La Garantie financière d’achèvement (GFA), elle est souscrite par le promoteur auprès d’un établissement financier ou une compagnie d’assurance, engage l’assureur à apporter les fonds nécessaires pour mener à terme les travaux de construction en cas de défaillance du promoteur.

La Garantie de parfait achèvement, c’est une garantie qui dure pendant un an après la réception du bien, elle oblige le constructeur à procéder aux réparations sur tous les désordres signalés dans le logement pendant l’année.

Et enfin la Garantie de bon fonctionnement ou garantie biennale s’applique pendant deux ans après la réception des travaux, elle assure les équipements présents au sein de votre logement en cas de dysfonctionnement.


2. Les immots cachés

À vous de jouer ! N’hésitez pas à imprimer ces jeux pour pouvoir les compléter plus facilement !


3. Les immots croisés


4. Les immots cachés solution


5. Les immots croisés solution


05 59 03 13 00